Menu
Eggerberg

Eggerberg

Eggerberg, village du Hau...

Ardon

Ardon

Ardon, Village du Valais ...

Erschmatt

Erschmatt

Erschmatt Village du Haut...

Simplon

Simplon

Simplon, village du Haut ...

Vernamiège

Vernamiège

Depuis le 1er janvier 201...

Lalden

Lalden

Lalden, village du Haut V...

Icogne

Icogne

commune du Valais central...

Bellwald

Bellwald

Bellwald, Village du Haut...

Prev Next
Vous êtes iciAccueil | District de Monthey | Moulins de la Tine, Troistorrents

Moulins de la Tine, Troistorrents

    Moulins de la Tine, Troistorrents

    Trouvé dans les archives, la mention des moulins de la Tine à Troistorrents date de 1401. Ils sont situés en contrebas du pont qui arrive à Troistorrents en allant de Monthey à Champéry.

    Deux moulins, un foulon, une forge et le chalet du meunier sont blottis contre les falaises, à l'entrée de l'étroite gorge de la Tine de Morgins. C'est dans cet écrin de verdure, arrosé par cette éternelle source d'énergie qu'est l'eau, que nos ingénieux ancêtres ont bâti cette multiple activité économique. Multiple, parce qu'au XVII siècle déjà, on dénombrait 3 moulins à grains, 2 foulons, 1 pour le grain et 1 pour le chanvre et les fruits, un pressoir pour le cidre ou le vin, une forge, surtout pour les fers des chevaux, une scierie, ainsi que les habitations du meunier et du maréchal-ferrant.

    Toutes ces installations sont concentrées dans le fond du vallon, pour pouvoir utiliser au mieux l'énergie mécanique fournie par l'eau de la rivière.

    Autre avantage de ce site industriel, il est situé sur le passage du seul chemin allant de Monthey à Champéry.
    Le pont traversant la rivière a eu la vie dure, mais est toujours en bon état. Sur le site restent encore les emplacements d'une écurie, du stockage de blés et des produits de la mouture et une place pour presser et fabriquer l'huile de noix.

    Aprés des siècles de bons services, le dernier moulin baisse les bras en 1949. De la scierie, avec une roue à aubes, en bois, verticale, de 4m de diamètre, il ne reste que les fondations. Du foulon pour le grain, 2 meules en granit ont été découvertes sous 30 cm de terre et les restes de la charpente. Un moulin à grains a été emporté par un glissement de terre et de pierres vers 1930. La forge est prête à recevoir une installation de jadis; au-dessus, l'appartement du forgeron a été démoli.

    37 ans plus tard "Vimoti",la Fondation des vieux Moulins de la Tine prend naissance par un acte authentique et entreprend la retauration des moulins avec les encouragements financiers des autorités communales, cantonales, fédérales, de la CIBA, de la Loterie Romande, etc...

    Aujourd'hui restauré, le site a fière allure et constitue un ensemble artisanal à visiter à tout prix.

    (source:article TT-Morgins Information par Lucien Marclay et fassicule de présentation du site)
    Dernière modification lemercredi, 11 septembre 2013 19:44
    Retour en haut

    Frontières du Valais

    Les frontières du Valais s'étendent sur 518 km dont:

    • 90 km avec la France
    • 200 km avec l'Italie
    • 15 km avec le Tessin
    • 18 km avec Uri
    • 135 km avec Bern
    • 60 km avec Vaud

    Les extrémités du Valais

    • Au nord, le Wysse Nollen (3398 m)
    • A l'Est, le Witenwasserenstock
    • Au Sud, le GRand Golliat
    • A l'Ouest le Ravin des Nex

    Voir la carte des 4 points extrèmes du Valais

    Les lacs en Valais

    En valais, on trouve de nombreux lacs naturels mais également des lacs artificiels créés par les nombreux barrages que l'on trouve sur le canton